ASVP

Fonction Publique d'Etat

Découvrir le concours de surveillant pénitentiaire

Pour devenir gardien de prison, vous devez passer le concours de surveillant pénitentiaire. Organisé par le ministère de la Justice, ce concours nécessite une bonne préparation autant physique qu’intellectuelle. Voyons ensemble en quoi consistent les épreuves.

  • Les épreuves du concours de surveillant pénitentiaire

Une fois de plus, ce concours se divise en deux parties : l’épreuve d’admissibilité et l’épreuve d’admission.

L’épreuve d’admissibilité

Cette première épreuve du concours de surveillant pénitentiaire comporte trois exercices. Le premier est un QCM qui portera sur l’évolution historique de la France et de l’Europe, les institutions de la Vème République, la géographie de la France et de l’Europe ainsi que l’actualité. Le second exercice est un ensemble de questions, auquel vous devrez répondre. Cette fois, l’objectif sera de déterminer vos capacités d’analyse, de compréhension et d’observation. Enfin, le dernier exercice sera de rédiger un compte-rendu d’incident à partir de documents donnés. Le but de cette épreuve est de vérifier votre maîtrise du français ainsi que votre capacité à synthétiser les informations.

Attention, cette épreuve dure 3 heures. La note compte pour un coefficient 3 dans votre résultat final et si vous obtenez un score inférieur à 5/20, vous serez éliminé.

L’épreuve d’admission

Avant le début de cette épreuve, vous assisterez à une présentation collective de 30 min du métier de surveillant et de l’administration pénitentiaire. Ensuite, votre première épreuve sera un entretien oral avec le jury. L’objectif est d’évaluer votre aptitude à exercer les fonctions d’un surveillant pénitentiaire. Cette première étape dure 20 min et compte pour un coefficient 5.

Vous aurez également à effectuer des tests psychotechniques et un entretien avec un psychologue. Les résultats servent à évaluer votre capacité à exercer le métier de gardien de prison.

Enfin, la dernière étape est une épreuve physique. Pour les femmes, il s’agit de :

  • Une course de vitesse de 60 mètres
  • Une course de demi-fond de 400 mètres
  • Un lancer de poids de 3 kg

Pour les hommes, les exercices sont les suivants :

  • Une course de vitesse de 80 mètres
  • Une course de demi-fond de 1000 mètres
  • Un lancer de poids de 5 kg

La note attribuée pour l’ensemble de cette épreuve physique compte pour un coefficient 2. Attention, le jour du concours, vous ne pourrez participer à l’épreuve physique que si vous disposez d’un certificat médical.

  • Les conditions d’accès au concours de surveillant pénitentiaire

Comme tous les concours de la fonction publique, vous devez impérativement être de nationalité française ou ressortissant européen pour pouvoir vous y inscrire. Vous devez bien entendu jouir de vos droits civiques et ne pas posséder de bulletin n°2 du casier judiciaire qui serait incompatible avec l’exercice du métier de surveillant. Vous devez également posséder un diplôme de niveau V (tel que le brevet des collèges) et être âgé, au minimum de 19 ans et de 42 ans, au maximum. Il faut aussi que vous vous trouviez en position régulière vis-à-vis du code du service national.

En ce qui concerne vos capacités physiques, il faut bien entendu que vous soyez en bonne forme. Mais vous devez également mesurer, au minimum 1 mètre 60 et avoir une bonne vue.

S’inscrire au concours de surveillant pénitentiaire est un véritable choix de vie. Comme vous avez pu le remarquer, les épreuves demandent une bonne préparation physique et mentale. Elles ne sont cependant pas insurmontables.