ASVP

Fonction Publique d'Etat

Découvrir le métier de surveillant pénitentiaire

Travaillant pour le ministère de la Justice, le surveillant pénitentiaire est engagé pour maintenir l’ordre dans une prison. En pensant à ce métier, nous avons bien souvent une image très négative, froide, voire très rude de ce travail. Mais être surveillant pénitentiaire, ce n’est pas seulement être un gros dur qui veille à ce que les détenus marchent droit. Les missions sont nombreuses et les qualités nécessaires à l’exercice de ces fonctions aussi !

  • Les missions du surveillant pénitentiaire

Le travail du surveillant pénitentiaire est d’encadrer et d’accompagner les détenus, de jour comme de nuit. Il s’agit donc bien plus qu’un simple poste de surveillance. Le surveillant pénitentiaire va, par exemple, s’assurer de préserver le calme au sein de la prison. Il peut aussi apporter les plateaux repas aux prisonniers et inspecter leurs cellules. C’est aussi à lui d’assurer la sécurité du personnel et des détenus. Le surveillant est responsable de l’ouverture et de la fermeture des cellules, des sorties à l’extérieur. Il doit également vérifier l’état des barreaux et écouter les requêtes des prisonniers. De plus, son travail consiste à aider les détenus à réaliser leurs démarches administratives. Le surveillant pénitentiaire doit aussi les conseiller sur les activités accessibles au sein de la prison et animer d’éventuelles activités culturelles ou sportives. Enfin, il peut être amené à assurer le transport de certains détenus pour une audience au tribunal, par exemple. Vous l’aurez compris, le travail de surveillant pénitentiaire est bien plus varié qu’on ne pourrait l’imaginer.

  • Les qualités d’un bon surveillant pénitentiaire

La première qualité indispensable à laquelle on pense généralement en parlant du métier de surveillant pénitentiaire est savoir faire preuve de sang-froid. En effet, les tensions sont parfois nombreuses en prison, un bon surveillant doit pouvoir les gérer et les apaiser pour que cela ne tourne pas à l’affrontement perpétuel. Il doit également savoir faire preuve de psychologie face aux comportements violents. Aussi, il est important qu’un gardien de prison dégage une certaine autorité. Les règles ne sont pas toujours simples à faire appliquer, il faut donc savoir faire respecter le règlement en étant sûr de soi tout en restant humble. Pour l’accompagnement des détenus, un bon sens de l’écoute et une impartialité sont également des qualités très importantes.

Ce métier, en plus des qualités que nous venons de nommer, demande une bonne condition physique. Il faut aussi mesurer, au minimum, 1 mètre 60 et posséder une bonne vue, sans parler de votre capacité à alterner entre travail de nuit et de jour. Vous vous en doutez certainement, le poste de surveillant pénitentiaire demande de pratiquer régulièrement une activité physique afin de se maintenir en forme. Par ailleurs, il faudra avoir moins de 42 ans et être en bonne santé mentale pour pouvoir vous inscrire à ce concours.

Devenir surveillant pénitentiaire n’est pas donné à tout le monde. Outre les capacités physiques nécessaires, il faut aussi posséder de nombreuses qualités et un sang-froid à toute épreuve. Cependant, ce métier est aussi très enrichissant. Si vous vous êtes reconnu dans le portrait du gardien idéal que nous venons de dresser, il est fort probable que vous vous épanouissiez en exerçant ces fonctions.